Ces Constitutions d’outre-tombe

Étiquettes
20 octobre 2015

Ces Constitutions d’outre-tombe

 

cimetir

Pourquoi en Afrique des dictateurs s’évertuent à modifier la Constitution ?
Ils détournent par la même des moyens importants et beaucoup d’énergie dont les
pauvres pays du continent ont terriblement besoin.
Et depuis quand accordent-ils tant d’importance à la Constitution ?
Pourquoi ces référendums, et de qui se moquent ces dictateurs endurcis ?
Ils n’ont qu’a ordonner un énième mandat et ce serait plus cohérent, plus harmonieux à leur ‘’projet démocratique’’.
Ils usent et abusent du qualificatif de troisième mandat et, puisqu’ils sont là pour la plupart depuis dix, vingt ou trente ans ; Il serait plus logique de l’appeler cinquième, huitième ou dixième mandat.
Il faudrait avoir, le courage de ses opinions antidémocratiques, aller jusqu’au bout, décréter ce soi-disant troisième mandat (ils tiennent à cette dénomination).
Et surtout ne pas s’imposer un référendum, une modification de la Constitution.
Une pétition avec un lien sur plusieurs sites serait plus adéquate et largement suffisante.
Avec un bataillon de laudateurs qu’on appelle l’élite : des intellectuels, des parlementaires, des hommes et femme d’affaires des artistes, tout un monde dont l’opportunisme, l’appât du gain défient toute conscience.
Et un peuple ignorant et affamé, et puisque tous les moyens sont bons, ils arriveront allègrement à leurs fins, leur ‘’troisième mandat’’.
Le référendum je veux dire la pétition donnerai comme d’habitude une majorité écrasante pour le « oui » en l’occurrence.
Ils auront leur ‘’troisième mandat’’ pourquoi alors engager une machine électorale aussi lourde, qu’un référendum, alors que le système est biaisé, le fruit étant mûr, il faudrait juste le cueillir.
Et par la même, épargner des vies humaines, dilapider moins d’argent.
Faire l’économie de la modification d’une défunte Constitution, un texte mort né sous leur règne.
La Constitution c’est quoi, c’est la règle la plus élevée de l’ordre juridique de chaque pays, hhh ce qu’ils n’ont jamais accepté ni respecté…
Mais tant que ces peuples acceptent ces traitements, et que la communauté internationale se contente de chanter la même rengaine, ses hypocrites condamnations, le statu quo perdurera.
Il n y aura aucun développement économique digne de notre siècle.
L’Afrique, notre continent restera à la traîne avec toutes les conséquences que cela suppose…
Et pire encore car le système est férocement dangereux, pervers puisqu’il se nourrit de lui-même, un véritable labyrinthe, il tue l’ESPOIR.

Partagez

Commentaires

Abdel Jalil
Répondre

Pour approfondir la question : https://lehoberau.wordpress.com/2015/10/20/reforme-constitutionnelle-la-grande-tradition-africaine/